Rechercher
  • accueilvetalbizia

Les chaleurs chez le chat



Votre chatte a un comportement différent de d'habitude, elle se roule par terre, a moins d'appétit, miaule fort et son arrière train est souvent levé.

Votre chat se bagarre beaucoup, urine pour marquer son territoire.

Ne vous inquiétez pas, il doit s'agir de sa période de chaleur.



La chatte : un cycle sexuel saisonnier


Saviez-vous que les chattes ne peuvent pas se reproduire toute l’année, seulement lorsqu’elles sont en chaleur ?

Les chaleurs débutent au moment de la puberté, vers l’âge de 6 mois (avec des écarts allant de 4 à 12 mois en fonction des races) et présentent un cycle saisonnier du printemps à l'automne. En effet, durant cette période plusieurs cycles vont se succéder avec des chaleurs d’environ 8 jours espacées de 2 à 3 semaines.


Les différents facteurs qui vont jouer un rôle quant à l'apparition des chaleurs :

- la race du chat : les races à poils longs ont souvent leurs chaleurs plus tardivement que les races à poils courts

- le poids : une femelle doit atteindre environ 75% de son poids adulte pour entrer en période de puberté

- la luminosité et le climat : les périodes de printemps et d'été sont plus favorables aux chaleurs

- le contact avec une autre chatte en chaleur par diffusion de phéromones

- la présence de mâles dans le secteur


Les différentes phases du cycle de chaleur de la chatte


- le pro-œstrus : durant cette phase votre chatte va se montrer plus affectueuse, elle va commencer à vocaliser et à expérimenter les premiers symptômes des chaleurs. A ce stade elle n'acceptera pas encore le mâle

- l’œstrus : ceux sont les chaleurs à proprement parler, c’est durant cette phase qui dure de 5 à 8 jours que la chatte sera réceptive à l’accouplement et pourra être fécondée.

- le métœstrus : durant cette phase, la chatte n’est plus à l’affût des mâles. Si elle a été fécondée précédemment, elle entre alors en période de gestation. Si tel n'est pas le cas, soit elle entrera à nouveau en phase de pro-oestrus, soit lors de la période hivernale elle entrera en phase d’anoestrus.

- l'anœstrus : c'est une période de "repos sexuel" dûe à une interruption du cycle ovarien. Il est saisonnier et se produit en général en hiver de novembre à février (la durée est cependant dépendante des races mais aussi de la durée de l'éclairage artificiel pour les chattes vivants en intérieur).


A savoir que la chatte a une ovulation provoquée, c’est-à-dire qu'elle n'ovule que lorsqu'elle est saillie. La plupart du temps plusieurs accouplements sur une courte période sont nécessaires au déclenchement de l'ovulation.


Les symptômes d’une chatte en chaleur


De nombreux comportements sont très significatifs d’une chatte en chaleur.

Elle va être plus câline, se frotter à vous, aux meubles, tout en se roulant partout et en se montrant bien plus affectueuse qu'à l'accoutumée. Là on est en phase de pro-oestrus.

Pendant l’oestrus elle miaulera beaucoup, mais alors beaucoup plus qu'à l'accoutumée, on peut même avoir l’impression d’entendre les cris d’un bébé. Il est aussi habituel que lorsque vous la caressez elle dispose son corps comme si elle était sur le point s'accoupler.

La chatte va avoir tendance à se toiletter plus fréquemment la zone génitale. Il est par contre extrêmement rare de voir des pertes de sang, à la différence des chiennes.

Certaines ont tendance à uriner un peu partout pour indiquer aux mâles qu’elles sont prêtes à la reproduction.

Il est aussi possible qu'elle essaie de s'échapper de la maison pour partir en quête d'un mâle.


Et le chat ?


Les chats atteignent leur maturité sexuel vers 1 an. Ils sont polygames et sexuellement actifs quasiment toute l'année (beaucoup moins les mois d'hiver).

Quand un mâle perçoit une femelle en chaleur dans les environs il va commencer à miauler de manière insistante, être plus nerveux. Parfois il se met à trembler d'excitation.

Il va marquer avec son urine beaucoup plus d'endroit qu'en temps normal et il sera plus agressif envers les autres mâles. La saison des chaleurs est à l'origine de beaucoup de bagarres entre mâles.


Que faire pendant la période de chaleur


Il va falloir être patient, s’attendre à être réveillé la nuit par des miaulements incessants.

Il faudra accorder plus d'attention à votre compagnon, prendre du temps pour jouer avec lui/elle afin de le distraire et l’aider à se calmer.

Penser à fermer les fenêtres de la maison et faire attention à ne pas les laisser sortir car c'est une période privilégiée pour les fugues.

Soyez vigilant quand mâle et femelle vivent ensemble. Une chatte peut être saillie dès ses premières chaleurs, même par son père ou ses frères.

De plus ce n’est pas parce qu’une mère allaite ses petits qu’elle ne peut pas être en chaleur et donc à nouveau gestante dans un laps de temps court après la mise-bas.


La stérilisation des chats


La stérilisation, acte chirurgical définitif qui va supprimer les chaleurs, peut se faire à partir de l'âge de 6 mois, pour les femelles comme pour les mâles, et elle présente de nombreux avantages :

- une meilleure qualité de vie pour votre compagnon car les chaleurs sont sources de stress et de fatigue

- éviter les aléas de la vie avec un animal en chaleur (miaulements, agressivité, marquage urinaire) ainsi que de multiples gestations (risque pour la chatte du fait de complications lors de la gestation, de la mise-bas, trouver une nouvelle famille pour les chatons...)

- diminuer le risque de fugues, de transmission de maladies (FIV, FelV), de bagarres, d'accidents.

La récupération est rapide et votre compagnon pourra reprendre sa vie habituelle sans les aléas des chaleurs.


Il existe aussi une méthode de contraception pour les femelles avec des comprimés à base d'hormones, la fameuse "pilule". Mais les risques de tumeurs mammaires et d’infection de l’utérus sont loin d'être négligeables, notamment lorsque cette contraception est administrée sur une longue durée. C'est pourquoi ce type de traitement nécessite une consultation vétérinaire avant prescription et n'est pas conseillé sur du long terme.


La stérilisation permet aussi de réguler la population féline et limiter les risques d'abandon :


Plusieurs pères pour une seule gestation : mythe ou réalité ?


Il peut arriver que dans une portée il y ait des chatons avec des robes et des morphologies totalement différentes les unes des autres. En effet, une femelle peut s’accoupler avec plusieurs mâles dans un laps de temps suffisamment court pour que plusieurs ovules soient fécondés par ces différents mâles. Ainsi les chatons d’une même portée pourront naître de pères différents. Ce phénomène est appelé la superfécondation.

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout